Je me connecte

Ma santé nature
Accueil > Les bases > Les émonctoires : reins et peau

Les émonctoires : reins et peau

Ce sont les émonctoires ou portes de sortie des "cristaux"

jeudi 5 mai 2011,
par  


Si le fonctionnement des reins est déséquilibré, c’est-à-dire si les reins saturent et ne peuvent plus éliminer les toxines alors il y a encrassement du sang. Les maladies à cristaux s’installent, les douleurs apparaissent (arthrose, rhumatisme, inflammation des reins, néphrite…), le taux d’urée sanguine augmente.

Rôle des reins :

  • Les reins contribuent à l’équilibre homéostatique des liquides.
  • Ils assurent l’équilibre acido-basique du sang en maintenant le PH sanguin à 7.35.
  • Ils filtrent de manière très sélective les différents composants du plasma sanguin. Un rein sain ne laisse pas passer les grosses molécules telles que l’albumine, par ex.
  • Ils permettent la concentration puis l’élimination des acides, urée, créatinine qui sont des résidus des produits azotés. l’urine contient 96% d’eau, des déchets azotés (2% d’urée, acide urique, ammoniaque, créatinine…), des sels divers (chlorures, phosphates…), ainsi que des résidus anormaux comme du pus, des sucres, médicaments…
  • Ils régularisent la pression osmotique des liquides internes (plasma et lymphe) : échange et maintien des sels minéraux.
  • Ils régularisent la pression sanguine grâce à la rénine.
  • Ils sont producteurs d’hormones : la rénine,l’ ADH ou hormone antidiurétique, et l érythropoïétine qui sert à la production des hématies (globules rouges).

A la longue si les néphrons sont abimés, le sang est mal filtré (ou pas suffisamment) et ce dysfonctionnement peut entrainer l’apparition de calculs rénaux. Les excès d’acide urique, urates et autres sels forment les « calculs ou gravier ou lithiase. » qui se localisent dans les reins (calculs rénaux ou gravelle), dans la vessie, ou dans les articulations (goutte).

Il peut y avoir une insuffisance héréditaire.


Description des reins :

Les reins sont situés près de la colonne vertébrale, à droite et à gauche, au niveau des dernières dorsales et des premières lombaires. En forme de haricot (12cms de hauteur, 7 cms de largeur, 3 cms d’épaisseur, poids compris entre 125gr et 170gr).

Organes complexes, les reins sont constitués d’une enveloppe dans laquelle se trouvent les néphrons qui eux-mêmes sont regroupés à leur base dans les pyramides (de Malpighi ou glomérules). Après filtration, l’urine produite par chaque pyramide, est collectée dans le bassinet. Celui-ci va en se rétrécissant pour former l’uretère qui permet d’évacuer l’urine qui se stocke dans la vessie avant d’être rejetée par l’urètre.
Le sang pénètre dans le rein par l’artère rénale, traverse les néphrons (1 million de néphron), pour être réintroduit épuré et enrichi par la veine rénale dans l’organisme.

Le sang en traversant le néphron, passe par le glomérule (capsule de Bowmann) situé dans la zone corticale, pour y subir une première filtration. Puis dans la zone médullaire le liquide se divise en 2 parties, le sang épuré et qui a réabsorbé tous les éléments nutritifs et l’urine qui se déverse dans le bassinet.

Les reins filtrent environ 300 fois par jour le volume total du sang, soit environ 1500 l en 24h. La production d’urine est d’environ 1.5l à 2l par jour pour un adulte.


Les déséquilibres ou troubles liés aux reins :

  • Troubles urinaires : douleur à la miction douloureuse, fréquente et faible, urine mousseuse, trouble, couleur inhabituelle blanche ou foncée, infections urinaires, cystite…, augmentation du taux d’urée, présence d’albumine, glucose excessif et répété…
  • Hypertension artérielle
  • Excès d’acidité : rhumatisme, arthrite, arthrose…
  • Inflammation des reins, douleurs (néphrite)
  • Œdèmes, enflure des pieds, des chevilles, des jambes ou des paupières
  • Nausées et vomissements
  • Maux de tête
  • Troubles du sommeil
  • Spasme ou crampe
  • Démangeaisons persistantes


Symbolisme :

« Avoir les reins solides » est une expression populaire pour décrire les personnes qui s’assument dans la vie, qui font face aux difficultés de la vie.

A contrario, les troubles rénaux nous indiquent que nous nous sentons impuissant face à la vie, que nous manquons de discernement ou que nous avons du mal à prendre une décision. Nous souffrons parfois d’un sentiment d’injustice.

Notre blocage émotionnel est lié à ce sentiment d’injustice, de peur et d’incapacité à décider ce qui est le meilleur pour nous même, surtout s’il faut changer d’habitudes, de pensées ou de regard sur nous même.

On préfère se « cristalliser » sur ce qu’on croit être le mieux, se durcir, mais notre organisme nous crie qu’il nous faut revoir nos schémas de réflexion et enfin se libérer de nos pensées, de nos mémoires ou de nos peurs toxiques. Il est temps de les laisser s’évacuer.

Les oedèmes ou rétention d’eau sont le signe d’une retenue émotionnelle et doivent nous amener à nous interroger sur les défenses, les protections, mises en place.

« De quoi est ce que je me protège ? "

"De quoi ai-je peur ? "


Rôle de la peau :

La peau est multifonctionnelle. Dans cet article, nous nous intéresserons essentiellement au rôle des glandes sudorales ou sudoripares.

Cependant un rappel des différentes fonctions de la peau est intéressant pour mieux comprendre le pouvoir éliminateur des glandes sudorales.

La première fonction de la peau qui vient à l’esprit est celle de barrière contre diverses agressions : froid, chaud, l’humidité ou l’excès de sécheresse, les produits chimiques, les microbes, bactéries ou virus, les rayonnements. Elle est notre enveloppe protectrice, gardienne de tous nos organes, tissus et liquides.

Elle joue un rôle essentiel dans les perceptions : grâce aux terminaisons nerveuses, plus ou moins sensibles selon la localisation, nous allons percevoir les différentes températures, mais aussi elle est le relai des douleurs, des démangeaisons…

Elle permet également de nombreux échanges chimiques comme la synthèse de la vitamine D, des différentes hormones, le renouvellement de l’épiderme, peau et poils et la thermorégulation.

Voir schéma de la peau.

[img]http://www.infovisual.info/03/img_fr/036%20Coupe%20de%20la%20peau.jpg[/img]
Dictionnaire Visuel - Copyright © 2005-2011 - Tous droits réservés.

Les glandes sudoripares permettent l’évacuation de la sueur composée de résidus issus du plasma sanguin. Elle contient essentiellement de l’eau et des électrolytes (chlorure de sodium, potassium et bicarbonates mais aussi de l’acide lactique, de l’urée et de l’ammoniac. Ainsi, les glandes sudoripare ont la même fonction éliminatrice que les reins. Elles rejettent également les surplus d’acides et autres éléments et sont donc capables de prendre le relai des reins lorsque ceux-ci sont saturés.


Description des glandes sudoripares :

Les glandes sudoripares sont divisées en 2 groupes : les glandes eccrines et les glandes apocrines.

Elles ressemblent à des petits tubes, petit canal excréteur qui débouche sur un pore, à la surface de peau, l’autre extrémité étant enroulé sur elle-même pour former un glomérule situé dans l’hypoderme ou couche graisseuse et proche d’un réseau fortement vascularisé.

Les glandes eccrines permettent l’évacuation de la sueur et participent à l’hydratation de la peau et à la thermorégulation corporelle. Lorsque la température est trop élevée, la transpiration humidifie la peau et l’évaporation favorise l’abaissement de la température. Le PH de la peau (sueur) est légèrement acide, il varie selon la localisation de 3.8 à 6.5 et évite la reproduction de certaines bactéries, jouant un rôle immunologique important.

Les glandes apocrines débouchent sur le système pileux ( aisselles, autour des organs génitaux), elles sont plus grosses que les glandes eccrines et sont liées avec les glandes sébacées. Elles excrètent différents composants chimiques dont des phéronomes, sous influence hormonale et la sueur est alcaline. Elles sont responsables en grande partie des odeurs corporelles. C’est lorsque les bactéries sécrétées par les glandes apocrines (principalement par ces glandes ci) s’oxydent à l’air, que les odeurs corporelles apparaissent.

Voir schéma de la peau.

[img]http://www.infovisual.info/03/img_fr/036%20Coupe%20de%20la%20peau.jpg[/img]
Dictionnaire Visuel - Copyright © 2005-2011 - Tous droits réservés.


Les déséquilibres ou troubles liés à la peau :

  • Acné, boutons, comédons
  • Eczéma
  • Brûlures
  • Cellulite
  • Problèmes de cicatrisation
  • Démangeaisons
  • Psoriasis
  • Sécheresse de la peau ou au contraire peau très grasse
  • Sueurs excessives, mauvaise odeur
  • Furoncles


Symbolisme :

Les problèmes de peau indiquent que nous cherchons à mettre une barrière en les autres et nous (peur du regard ou du jugement de l’autre auquel nous accordons beaucoup trop d’importance). C’est bien souvent le signe d’un manque d’estime ou d’amour de soi.
Nous devons nous poser la question du contact avec l’autre, se sent-on rejeté, jugé, incompris ? Ou bien est ce nous même qui nous jugeons trop sévèrement ?

Faites vous aider par un thérapeute qui vous guidera dans cette voie en observant les localisations des problèmes de peau ainsi que les phénomènes (démangeaisons, rougeurs, brulures, boutons…). Chacun ayant un sens différent et subtil.



Post-scriptum :
Je vous invite à lire les articles dans "Conseils pratiques" où vous retrouvez des conseils à mettre en oeuvre par vous même, en fonction de vos propres troubles.

    Ce site est en constante évolution. Pour recevoir GRATUITEMENT les nouveautés par email, inscrivez-vous à ma LETTRE D'INFORMATIONS

  • IMPORTANT : Votre email est confidentiel et ne sera jamais divulgué à des tiers. Vous pourrez vous désinscrire de la Lettre d'informations à tout moment.


2 Messages
  • Membre

    Les émonctoires : reins et peau

    30 mai 2016 14:42, par Alimatoubal@yahoo.fr  (1 Réponse)
    Bonjour pour une polyarthrite rhumatoïde sévère que j ai depuis 4 ans et me soignant avec une biothérapie depuis 2 ans ..et avec effet secondaire le foie ... Pourriez-vous me conseiller pour les huiles essentiel et petits acetuces ..merci et à bientôt

    Répondre à ce message

    • 30 mai 2016 16:47 , par Christine 

      Bonjour
      Vous pouvez prendre des plantes qui vont détoxifier le foie comme le chardon-marie, le pissenlit (racine), le romarin, suivez les indications que vous trouverez sur les boites.
      Et suivre 1 semaine par mois par ex le schéma des menus suivants pour le foie : http://www.masantenature.com/consei...
      Prenez l’habitude de rajouter du curcuma dans vos plats, évitez le gluten et les aliments acidifiants.
      Faites une cure de Desmodium après avoir drainé votre foie.
      Evitez les cures de citrons si vous ne voyez pas de thérapeute car suivant votre état général celui-ci pourrez vous être plus néfaste que bénéfique.

      Pour les huiles essentielles, vous pouvez utiliser en massage sur les zones douloureuses quelques gouttes d’HE de gaulthérie, de menthe poivrée ou d’eucalyptus citronné entre 2 et 6 gouttes mélangées à une cuillerée à soupe d’huile végétale.

      Je vous conseille de vous rapprocher d’un naturopathe afin de faire un bilan avec lui et d’établir une hygiène de vie complète (alimentaire, physique mais aussi voir avec lui le psychisme, la symbolique...) Il y a réellement beaucoup d’améliorations possibles avec les médecines alternatives qui vous aideraient à mieux vivre cette maladie.
      J’espère que ces quelques conseils vous aideront. A bientôt

      Voir en ligne : http://http://www.masantenature.com...


      Répondre à ce message


Suivre la vie du site RSS 2.0

Christine Provost 79500 MELLE
Le naturopathe est un conseiller en hygiène de vie et n'a en aucun cas la prétention de se substituer à un médecin.
Les conseils prodigués n'ont pas valeur de prescription médicale.
Image hébergée par servimg.com