Je me connecte

Ma santé nature
Accueil > Les 4 Saisons > Soleil et Peau

Soleil et Peau

Que faire pour profiter du soleil sans risque pour la peau

mardi 27 mars 2012,
par  


Le soleil, indispensable à la vie, a des effets bénéfiques sur notre organisme comme la synthèse de la vitamine D dont on se rend compte à quel point cette vitamine nous est précieuse. Cependant, il peut être responsable, par abus, de différents troubles : coups de soleil, veillissement prématuré et accéléré de notre peau, photosensibilisation, coup de chaleur, brûlure ophtalmique, immuno dépression voire cancer de la peau. Comment se prémunir de ces aspects négatifs ? C’est ce que vous allez découvrir en lisant l’article suivant.

Le soleil est un élément vital, indispensable qui nous apporte :

  • Active la couche basale et favorise la synthèse de la vitamine de D. Le calcium peut ainsi se fixer sur les os et éviter la décalcification et le rachitisme.
  • Favorise la vaso-dilatation des micro capillaires, utile pour aider à éliminer les surcharges en augmentant la filtration du sang.
  • Augmente la pigmentation de la peau, première protection face aux rayons du soleil, et augmente aussi la résistance de la peau face aux bactéries.
  • Stimule l’état général, apporte une vraie sensation de bien être et soutient notre moral.
  • Peut améliorer des troubles de la peau tel que l’eczéma ou le psoriasis, facilite certaine cicatrisation de plaies.
  • Comme vous pouvez le constater, le soleil est loin d’être aussi nocif qu’on le croit pour la peau. Bien entendu, tout est une question de dosage, et comme pour tout, il faut savoir en user sans en abuser. C’est pourquoi, je vous encourage à lire les conseils qui suivent.


L’exposition au soleil : Sachez reconnaître votre type de peau,(tableau des phototypes)

L’exposition au soleil provoque une rapide coloration "brune" de la peau c’est à dire un développement de la mélanine, appelée pigmentation, qui a pour but de protéger la peau de certains rayonnements agressifs du soleil (les "ultra violets").

Cependant, nous ne sommes pas tous égaux face à cette pigmentation et il a été établi différents groupes ou "phototypes" selon notre type de peau .


Tableau des différents photypes
Phototypes Cheveux Peau Taches de rousseurCoups de soleilBronzage
0 blanc (ou bébés) Blanche.Albinos 0 Toujours++ Aucun
I Roux Blanche/Laiteuse ++++ Fréquents++ Aucun
II Blond Claire + Souvent+ Hâle léger et lent
III Blond clair ou Chatain Claire ou un peu mate 0 ou + Peu Hâle doré
IV Bruns Mate 0 Rare Hâle foncé et rapide
V Bruns foncés Mate 0 Très rare Très foncé
V Noirs Noire 0 Jamais Noir


L’exposition au soleil : comment s’y préparer :

1 LE GOMMAGE : Du visage jusqu’au pied, gommez tout. Enlevez les cellules mortes, favorisez le renouvellement des cellules.
Il existe nombre de produits gommants, choisissez les doux, naturels et bio.

2 NOURRISSEZ et HYDRATEZ la peau : huiles ou laits corporels, choisissez selon vos goûts.
Le lait provoque plutôt une sensation de fraicheur, à base d’agents hydratants comme l’aloès vera, le centellia asiatica ou le calendula.

Les huiles sont plus chaudes. Les huiles de sésame, de jojoba, d’avocat, de calophyllum, de macadamia, d’argan, de noyau d’abricot ou même une huile d’olive fine vous assureront une bonne protection en hydratant la peau mais aussi en "absorbant" les rayons du soleil, n’oubliez pas également le beurre de karité.

Toutes ces huiles sont miscibles entre elles, utlisez les pures ou mélangées selon vos goûts.

Faites attention à leur qualité, choisissez les impérativement bio. Les huiles sont en général fragiles et se dégradent assez vite, aussi préférez des petits conditionnements 30 à 100 ml si vous les utlisez journellement. Elles sont très économiques et vous pourrez les utiliser en soins après solaires.


Se préparer aussi par l’alimentation :


Le soleil est là : comment s’y prendre :

De tout temps, on a préconisé les cures de soleil,, pour les enfants rachitiques ou maladifs, les goutteux, les tuberculeux, les "maigres", ou ceux souffrants de maladies des nerfs ou du sang.
De nombreux auteurs, d’Hipocrate (370 av J.C.) à Dr Paul Carton (1875-1947) se sont relayés pour conseiller les cures de soleil.

Cependant, les personnes souffrant de certaines pathologies (arthériosclérose, hypertension... et celles prenant des médicaments devront s’assurer auprès de leur médecin du bien-fondé d’une exposition au soleil).

La règle d’or :

1 LA PROGRESSION : de 5mn en 5mn chaque jour davantage, prenez le soleil. En effet, après avoir passer tout l’hiver habillé de la tête au pied, la peau a besoin de temps pour réagir face au soleil. Découvrez vous dès que c’est possible, bras, jambes voir plus et invitez le soleil, tout doucement chaque jour un peu plus. Vous verrez que peu à peu, votre peau brunit, la mélanine se développe augmentant la pigmentation qui est la première barrière face à l’excès de soleil.

Surtout, n’attendez pas que la rougeur apparaisse, car là, c’est trop tard, c’est le coup de soleil assuré et sa panoplie de méfaits !

2 LE MOUVEMENT : ne restez pas allongé à attendre que votre bronzage soit de la couleur désirée. BOUGEZ, marchez, jouez au soleil, ainsi la sueur va former elle aussi une barrière protectrice sur la peau.
Gardez la tête couverte, chapeau, casquette et protégez votre nuque.



    Ce site est en constante évolution. Pour recevoir GRATUITEMENT les nouveautés par email, inscrivez-vous à ma LETTRE D'INFORMATIONS

  • IMPORTANT : Votre email est confidentiel et ne sera jamais divulgué à des tiers. Vous pourrez vous désinscrire de la Lettre d'informations à tout moment.



Suivre la vie du site RSS 2.0

Christine Provost 79500 MELLE
Le naturopathe est un conseiller en hygiène de vie et n'a en aucun cas la prétention de se substituer à un médecin.
Les conseils prodigués n'ont pas valeur de prescription médicale.
Image hébergée par servimg.com