Je me connecte

Ma santé nature
Accueil > Les 4 Saisons > A l’automne, c’est le moment d’augmenter ses défenses naturelles

A l'automne, c'est le moment d'augmenter ses défenses naturelles

Se préparer pour passer l’hiver en pleine forme

mercredi 5 octobre 2011,
par  


Les remèdes naturels sont là pour renforcer le système immunitaire, l’alimentation bien choisie aussi, bien évidemment et d’autres conseils à mettre en oeuvre dès maintenant pour passer un hiver en pleine forme.

Et voilà, avec le changement de temps et de saison, notre organisme réagit.
Si vous vous sentez déjà fatigué, n’hésitez plus, faites la cure de raisin, ce n’est pas encore trop tard.
Bien conduire la cure de raisin

Voici une liste de conseils à suivre pour se maintenir au top de notre vitalité. Nous allons puiser dans l’alimentation bien sûr, mais nous pouvons solliciter l’aide de nos amies les plantes, sans oublier les exercices physiques, incontournables, à cette saison où nous commençons déjà à vouloir se terrer au chaud. Pas question, il nous faut impérativement se bouger. Et puis, pensons également à tous ces adjuvants naturels qui sont de bons compléments.

L’alimentation : mais oui, à cette saison, comme pour toutes les autres, tout est prévu dans les aliments, ils nous apportent tout ce qu’il faut : vitamines et notamment la vit C, oligoéléments... :

Des crudités tout d’abord :
Les riches en vitamine C : chou chinois et tous les choux, laitue, scarole, radis noir
mais aussi les champignons, carottes, betteraves, et il reste, bien sûr quelques légumes ou fruits d’été, tomate, melon et concombre (tous les 3 contiennent de la vit C).

Cuits à la vapeur douce ou à l’étouffée : Tous les légumes précédents et les riches en vitamine C : épinards, poireaux, potirons (plus ils vieillissent et plus ils contiennent de Vit C), navets...
mais aussi courgettes, pommes de terre, topinambours...

Assaisonnez raisonnablement, pas besoin de sel, préférez un filet d’huile bio, ail, oignon ou échalote, des aromates fraîches telles que persil, ciboulette, basilic...

Les légumes secs pour les protéines et mais aussi pour leur apport en calcium en autre.

Un peu de viande mais elle n’est pas nécessaire chaque jour, et un peu de céréales. Là encore, elles ne sont pas encore indispensables, gardons les pour l’hiver. Surtout si vous mangez du pain, car le pain est, bien entendu, à base de céréales.

Produits laitiers ? A éviter, et pas de panique, vous ne serez pas en manque de calcium pour autant.
En effet, il est présent dans presque tous les légumes et fruits frais, en plus ou moins grande quantité, dans les légumes secs aussi.
Et si vous êtes accros de fromages, optez pour les fromages à base de lait de chèvre ou de brebis, mieux supportés et plus digestes.
Quand aux yaourts, préférez les au lait de soja, de chèvre ou de brebis ou bien faites vos petits desserts à base de lait végétaux.

Et des fruits de saison, bien entendu :
les riches en vitamines C : coing, citron,
raisin, poires, pommes


Composition type de votre repas :

Au petit déjeuner : thé vert de préférence, ou tisane, ou chocolat chaud avec un lait végétal par exemple de noisette, amande ou chataigne.
Quelques biscottes ou tartines de pain grillé, plus digestes, un peu de confiture pour le côté tradionnellement.
Ne mélangez pas pain et fruits frais et évitez le sacro saint jus d’orange, beaucoup trop acide dans un estomac tout juste éveillé.

Réservez plutôt vos fruits à 11h et 16h, en dehors de vos repas.

A midi : une grande assiettée de vraies crudités, à volonté :
les riches en vitamine C :, chou chinois et tous les choux, laitue, scarole, radis noir
mais aussi les champignons, carottes, betteraves, et il reste, bien sûr quelques légumes ou fruits d’été, tomate, melon et concombre (tous les 3 contiennent de la vit C).

Suivie d’un plat de légumes verts : tous les légumes précédents et les riches en vitamine C : épinards, poireaux, potirons (plus ils vieillissent et plus ils contiennent de Vit C), navets...
mais aussi courgettes, pommes de terre, topinambours...
ou d’un plat de céréales ou les 2 mélangés avec une nette prédominance pour les légumes verts.

Un petit morceau de chèvre ou un yaourt.

Un thé vert ou une infusion, un carré de chocolat (et pourquoi pas ? surtout si vous ne prenez aucun dessert !).

Au dîner : Une grande assiettée de crudités, à puiser dans la liste ci-dessus ou une soupe de légumes (ou les 2 !).
Un dessert de fruits cuits, quelques fruits secs.


Les plantes immuno-stimulantes et compléments alimentaires :

  • L’éleuthérocoque (ginseng de Sibérie ou racine de Taïga) : stimulant général, antiviral à large spectre, tonique du foie et des reins, fortifie les tendons et les os, lutte contre les états de faiblesse. (quelques contre-indications : diabète, hypertension, enfant de moins de 12 ans, femme enceinte)
  • Rhodiola rosea, plante anti-fatigue physique et intellectuelle
  • Vitamine C : NATURELLE ET BIO, indispensable !
  • Spiruline en poudre gélule ou paillettes, complément alimentaire exceptionnel
  • Gelée royale et/ou pollen, les incontournables produits de la ruche.

Lire l’article suivant : Pollen et santé


les huiles essentielles, mais oui, choisissez les tonifiantes et immuno-stimulantes :

Voici une liste volontairement restreinte d’huiles essentielles, choisies pour leur facilité à les trouver, leur bonne tolérance, leur mode d’emploi très simple. En effet, vous les utiliserez soit en massage, diluées dans une huile végétale d’amande douce, noisette ou macadamia par exemple, ou bien en diffusion afin de purifier, assainir votre atmosphère et vous bénéficirez en même de leur grand pouvoir de renfort du système immunitaire.

  • Ravintsara ou Cinnamomum Camphora : 1,8 cinéole Ravintsara Ici nous la choisissons entre autres pour ses vertus antivirales et microbicides exceptionnelles, elle est également immunostimulante. Elle a une très bonne tolérance cutanée. On peut donc l’employer pure, 2 à 3 gouttes sur les poignets, chaque jour, pour les adultes.
  • Niaouli (Melaleuca quinquenervia cineolifera) : Pour ses propriétés anti-bactériennes, antivirales, anticatarrhales, expectorantes, immunotimulantes. Légèrement caustique pour la peau, utilisez la diluée dans une huile végétale.
  • Tea trea ou arbre à thé (Melaleuca alternifolia) : merveilleuse huile antibactérienne majeure , antivirale puissante, immunostimulante, antiasthénique .
  • Eucalyptus globulus : Très utile pour lutter contre les encombrements des voies respiratoires : anticatarrhale, expectorante et mucolytique, antiseptique, antimicrobienne et antibactérienne, antivirale (bien que moins que la ravinstara). NE PAS INGERER Eucalyptus radiata : mêmes propriétés que le globulus.
  • Citron (Citrus limonum) : pour sa facilité d’emploi puisque vous pouvez l’ajouter très facilement à votre alimentation : vinaigrette, sauce, yaourt... A elle seule, elle recouvre tant d’actions : Antiseptique, bactéricide, antivirale, stimulante générale et immunostimulante, tonifiante du système nerveux.

Pour mieux utiliser les huiles essentielles, lisez également Ce qu’il faut absolument savoir sur les huiles essentielles


Les exercices physiques : Pas question de les oublier. Ils nous sont indispensables, à faire aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur.

Tout d’abord, la respiration : prenez le temps de prendre conscience de votre façon de respirer et n’hésitez pas à prolonger volontairement l’expiration, ainsi, l’inspiration qui suivra, sera automatiquement plus ample.

Chaque jour, MARCHEZ 1/2h au moins, allez faire un tour à l’extérieur, bien couvert s’il le faut, et quelque soit le temps. Un des meilleurs moyens de renforcer tout son système immunitaire. Par cher et facile.


Les soins par l’eau.

  • La douche écossaise, mais oui, bien sûr, elle aussi fait partie des soins très faciles à mettre en oeuvre. Après votre douche tiède ou chaude, passez le jet de plus en plus froid sur le dos, les jambes et tout l’ensemble si vous pouvez. Allez y progressivement, vous verrez comme c’est stimulant. Rien de tel pour se vivifier et augmenter sa vitalité. Terminez par l’eau froide.
  • Si vous n’avez ni baignoire ni douche, vous pouvez faire des bains de pieds. Prenez 2 bassines, une remplie d’eau chaude, l’autre d’eau froide et trempez vos pieds dans l’une puis l’autre, au moins 3mn à chaque fois. Répétez 5 ou 6 fois l’opération.



    Ce site est en constante évolution. Pour recevoir GRATUITEMENT les nouveautés par email, inscrivez-vous à ma LETTRE D'INFORMATIONS

  • IMPORTANT : Votre email est confidentiel et ne sera jamais divulgué à des tiers. Vous pourrez vous désinscrire de la Lettre d'informations à tout moment.



Suivre la vie du site RSS 2.0

Christine Provost 79500 MELLE
Le naturopathe est un conseiller en hygiène de vie et n'a en aucun cas la prétention de se substituer à un médecin.
Les conseils prodigués n'ont pas valeur de prescription médicale.
Image hébergée par servimg.com