Je me connecte

Ma santé nature
Accueil > Les remèdes naturels > Les huiles essentielles > Premiers pas avec les Huiles Essentielles > Ce qu’il faut absolument savoir sur les huiles essentielles

Ce qu'il faut absolument savoir sur les huiles essentielles

Véritables concentrés de plantes, de véritables alliées pour notre santé.

samedi 29 octobre 2011,
par  


D’un usage très simple, les huiles essentielles peuvent nous rendre de grands services. Apprenez à les utiliser, quand, comment, pour quoi et adoptez les après avoir pris connaissance de quelques règles de prudence.

Note : Par commodité, j’utilise l’abréviation H.E pour « huiles essentielles ».

Qu’est ce qu’une huile essentielle :

Un concentré de principes actifs issus d’une plante aromatique, c’est à dire d’une plante qui contient des molécules aromatiques, par exemple la lavande ou le thym sont des plantes bien connues. Lorsque vous en froissez les feuilles, vous en sentez les arômes.

Les molécules peuvent être extraites des feuilles (ex le romarin), de l’écorce (ex la cannelle), de la racine (ex la carotte), du zeste (ex le citron) ou des fleurs (ex le néroli, fleur de l’oranger).

Le principe de l’extraction se fait essentiellement par distillation par vapeur d’eau pour une qualité optimum. C’est pourquoi vous devez choisir vos huiles essentielles possédant une certification AB (issue de l’agriculture biologique, qui vous garantit une distillation par vapeur d’eau. Certains laboratoires utilisent une distillation par solvants qui permet un rendement supérieur mais les traces de ces solvants persistent dans les huiles).

L’extraction des huiles essentielles d’agrumes se fait pas incision du zeste puis par expression à froid.

Vous comprendrez facilement le prix des huiles essentielles lorsqu’on sait qu’il faut 100kg de feuilles de lavande sèche pour extraire 1l d’huile essentielle. En effet, suivant la plante, le rendement de production d’une huile essentielle va de 0.015 (rose) à 5% environ du poids de la partie sèche distillée (ex girofle).


Généralités et propriétés communes aux huiles essentielles, chémotype :

Outre les propriétés suivantes, les H.E sont source d’énergie, émettrices d’ondes vibratoires qui rechargent nos cellules. Elles ont une action sur le corps énergétique.

Les huiles essentielles sont toutes :
antiseptiques, désintoxiquantes, revitalisantes, immuno-stimulantes, électives, désodorisantes...

Antiseptiques par leurs actions anti-microbiennes, anti-bactériennes, anti-infectieuses.

Désintoxiquantes par leurs actions défloculantes et solvantes

Revitalisantes par leurs capacités à augmenter l’énergie, à rétablir l’équilibre du PH et l’oxydo réduction et par leurs pouvoirs de négativation des cellules.

Immuno-stimulantes par toutes les actions précédemment citées. Elles ont le don de modifier le terrain, de renforcer les défenses immunitaires sans risque d’accoutumance.

Electives par leur extraordinaire faculté à aller là où il faut, vers l’organe demandeur. Propriété rarissime parmi les remèdes naturels.

Désodorisantes par la volatilité de leurs arômes.

Elles possèdent toutes ces caractéristiques à des degrés divers.
On choisira l’huile en fonction de son nom latin ou botanique, beaucoup plus précis que le nom commun et de son chémotype. Le chémotype est le composant biochimique (ou molécule, ex cineole) majoritaire ou distinctif, présent dans l’H.E.
Vous trouverez parfois l’indication H. E. C. T. ou huile essentielle chémotypée.


Les précautions indispensables :

Ne jamais appliquer d‘huile essentielle sur les yeux, les muqueuses auriculaires, nasales et ano-génitales.

Certaines huiles sont dermocaustiques, c’est à dire qu’elles peuvent être irritantes pour une peau fragile, par conséquent, prenez l’habitude de les utiliser mélangées à une huile végétale pour les massages.

Toutes les HE issues des agrumes sont photosensibilasantes, c’est à dire que sous l’effet du soleil elles peuvent provoquer des réactions cutanées et tacher de manière irréversible la peau.

Soyez très prudent avec les enfants, ne laisser jamais votre flacon trainé à portée de leurs mains, le risque majeur est un risque de brûlure notamment de l’œil (la cornée). Si cela leur arrive, pas de panique, mettez leur immédiatement un peu d’huile végétale, amande, abricot ou autre ou même une huile végétale de table si vous n’avez rien d’autre et aller consulter un ophtalmologiste si nécessaire. SURTOUT pas d’eau, les huiles essentielles ne sont pas solubles dans l’eau.

C’est pourquoi lorsque vous massez vos enfants, massez leur le dos, ainsi ils ne pourront pas toucher la zone massée et par la suite se frotter les yeux au risque de se brûler.

Dans le bain, ne mettez jamais les H.E directement dans l’eau. Elles ne sont pas SOLUBLES dans l’eau. Il faut les dissoudre dans un corps gras mais soluble dans l’eau comme un lait de toilette ou du lait alimentaire par ex, ou bien utiliser un émulsionnant type gel douche dans lequel elles vont pouvoir se dissoudre.

Voir mode d’utilisation


Les différents modes d’utilisation :

Comment choisir une huile essentielle ?

Impérativement, choisissez une huile dont le nom botanique en latin est indiqué. En effet, cette appellation est internationalement utilisée et reconnue. Aucun risque d’erreur.

Préférez celle dont le chémotype est mentionné, ce qui sous entend que l’huile essentielle a été analysée biochimiquement, vous connaitrez ainsi la molécule majoritaire présente.

Vous trouverez parfois l’indication H. E. C. T. ou Huile Essentielle ChémoTypée.

On trouve aussi le sigle H.E.B.B.D. qui signifie Huile Essentielle Botaniquement et Biochimiquement Définies.

Par ex, pour les huiles essentielles de thym, il en existe de nombreuses espèces dont les chémotypes sont différents : thym à thymol, thym à géraniol ou à bornéol... Nous verrons par la suite comment s’y retrouver.

Bien entendu, choisissez les "100% pures et naturelles" ET certifiées AB (issue de l’Agriculture Biologique).

L’indication "100% pure" vous indique que l’huile essentielle n’est pas un mélange de plusieurs ingrédients et "naturelle" qu’il n’y a pas eu de traitement par solvant au moment de l’extraction. L’HE n’a pas été modifiée ou diluée, non déterpénée, rectifiée ou reconstituée.

Pour autant, seule la certification AB vous garantit une culture de la plante sans ajout de pesticides ou insceticides ou tout autre intrant chimique.

Si vous êtes vigilants sur les critères mentionnés ci dessus, vous êtes sûrs d’acheter une huile de qualité dont les propriétés thérapeutiques sont parfaitement respectées.


Quelle huile essentielle choisir ?

Voici une liste non exhaustive d’huiles essentielles de base. Immunostimulantes : Ravinstara (cinnamomum camphora) mais aussi A l’automne, c’est le moment d’augmenter ses défenses naturelles Antibactérienne, anti-infectieuse, antimicrobienne : Lavande (lavandula vera)


Pour aller plus loin : quelques livres de références

Pour débuter et ne pas se ruiner :

HECT, huiles essentielles chémotypées et leurs synergies.
Dr. Zhiri, D. Baudoux et M.L. Breda
Un petit livret GRATUIT, demander le dans votre pharmacie ou magasin bio, pratique, description des HE, mode d’emploi... Attention il y a confusion en Ravinstara (Cinnamomum camphora) et Ravensare (ravensara aromatica).

Mon chouchou : Aromathérapie du Dr Jean Valnet.

Le "père" de l’aromathérapie en France.
Pour son prix (environ 7.50€), son format Poche, son répertoire clair et précis. Lisez l’introduction très intéressante. LE livre à emporter partout.

Très complet. Cependant, comme il date de quelques années, il y manque les huiles utilisée récemment en Europe comme par ex. la Ravinstara ou la saro. Il reste pour moi mon livre de référence. Rien ne vous empêche de glisser une petite fiche sur les huiles manquantes.
Les Huiles Essentielles : 230 Huiles Essentielles, 170 maux traités de Jean-Philippe Zahalka.

Environ 20€
Un livre fort plaisant à utiliser, clair, des répertoires précis, pratique. Il n’y a pas d’indication de dosage.
Pour les hyper curieux : L’aromathérapie exactement de Pierre Franchomme, Daniel Pénoël.

Un ouvrage un peu plus cher (environ 65€) réservé plutôt aux professionnels, assez complexe mais évidemment fort complet où vous retrouverez les compositions chimiques de chaque HE. La bible des huiles essentielles. Il n’y a pas d’indication de dosage.



Post-scriptum :
Cet article a été rédigé à la suite de nos propres expériences et de nombreuses lectures dont : "Aromathérapie" du docteur Jean Valnet, "L’aromathérapie exactement" de P. Franchomme et D.Pénoël, "Les Huiles essentielles..." de J.P. Zahalka, "l’Aromathérapie" de N. Grosjean, "Les huiles essentielles pour votre santé" de G. Roulier, "Les huiles essentielles, médecine d’avenir" de J.P. Willem.

    Ce site est en constante évolution. Pour recevoir GRATUITEMENT les nouveautés par email, inscrivez-vous à ma LETTRE D'INFORMATIONS

  • IMPORTANT : Votre email est confidentiel et ne sera jamais divulgué à des tiers. Vous pourrez vous désinscrire de la Lettre d'informations à tout moment.



Suivre la vie du site RSS 2.0

Christine Provost 79500 MELLE
Le naturopathe est un conseiller en hygiène de vie et n'a en aucun cas la prétention de se substituer à un médecin.
Les conseils prodigués n'ont pas valeur de prescription médicale.
Image hébergée par servimg.com