Je me connecte

Ma santé nature
Accueil > Les remèdes naturels > Les huiles essentielles > Mode d’emploi des huiles essentielles > Diffusion des huiles essentielles

Diffusion des huiles essentielles

Quels diffuseurs d’huiles essentielles choisir ?

mardi 1er novembre 2011,
par  



C’est l’organisme tout entier qui bénéficie de la diffusion des HE par l’intermédiarie des voies respiratoires, notamment par les échanges gazeux au niveau des poumons.

Les avantages de la diffusion des HE :

  • Désodoriser les pièces grâce à leurs molécules aromatiques.
  • Assainir l’atmosphère grâce aux pouvoirs antiseptiques des HE.
  • Ioniser l’air que nous respirons grâce à l’échange des ions positifs en ions négatifs.
  • Offrir leurs propriétés spécifiques en fonction de l’HE choisie : par ex propriété relaxante, respiratoire, revitalisante...

Il existe au moins 4 sortes de diffusion :

La meilleure diffusion des huiles essentielles se fait avec un diffuseur électrique.

Diffuseur par ventilation : un moteur électrique actionne un petit ventilateur qui permet l’évaporation des HE : action désodorisante et parfumante de la pièce, action thérapeutique par les voies respiratoires. Souvent construits en matériaux incassables, ils permettent de les transporter sans risque de casse d’une pièce à l’autre, ou de les laisser dans une chambre d’enfant qui sert aussi souvent de lieux de jeux !

Diffuseur classique de microgouttelettes . Ce sont tous les diffuseurs à verrerie. La diffusion, propulsée par la verrerie, casse les molécules aromatiques pour une microdiffusion : action thérapeutique supérieure à la précédente, action désodorisante, action ionisante. L’action ionisante consiste à remplacer les ions positifs de l’atmosphère en ions négatifs et favorise la revitalisation de l’air.(cf : Dr Jean Valnet)
Les HE sont diffusées pures et leurs arômes persistent très longtemps dans l’air même avec une diffusion courte (1/4 h).

Vous pouvez diffuser presque toutes les huiles essentielles, mais n’oubliez pas qu’elles sont très puissantes et certaines d’entre elles ont une odeur peu appréciée en diffusion. Privilégiez les plus connues comme les lavandes, eucalyptus, ravisntsara, saro, niaouli, pin, romarin, géranium et tous les agrumes.
Peu à peu, vous testerez vos propres mélanges en fonction de leur spécificité.
Faites attention aux menthes qui peuvent provoquer des céphalées lors d’une diffusion prolongée.

Diffuseur électrique à ultra son. Le principe consiste à mettre quelques gouttes d’huiles essentielles en suspension dans une coupelle d’eau. Une membrane vibre à une fréquence très élevée fractionnant en mini gouttelettes ce mélange qui forme un brouillard. Toutes les huiles sont utilisables mais elles sont si volatiles qu’elles se diffusent très rapidement (en moins de 10 minutes) ce qui nécessite d’en ajouter souvent. Ce mode de diffusion permet d’humidifier légèrement l’air ce qui peut être nécessaire si votre chauffage assèche trop l’air ambiant. Finalement, il n’est pas si économique que le prétende les fournisseurs.

Vous pouvez diffuser tous les jours, pendant 1/4h à 1/2h, 1 à 2 fois par jour pour assainir et ioniser vos pièces à vivre, bureau, chambre ou cuisine.

Diffusion par évaporation :
N’importe quel support fait l’affaire, coupelle en porcelaine, terre... Évitez les contenants en plastique car les HE peuvent faire "fondre" certains d’entre eux.
Mettez quelques gouttes d’HE dans une coupelle ou un coton : action désodorisante, action thérapeutique faible.

Ne chauffez pas les HE car elles perdent leurs pouvoirs thérapeutiques à la chaleur.


    Ce site est en constante évolution. Pour recevoir GRATUITEMENT les nouveautés par email, inscrivez-vous à ma LETTRE D'INFORMATIONS

  • IMPORTANT : Votre email est confidentiel et ne sera jamais divulgué à des tiers. Vous pourrez vous désinscrire de la Lettre d'informations à tout moment.



Suivre la vie du site RSS 2.0

Christine Provost 79500 MELLE
Le naturopathe est un conseiller en hygiène de vie et n'a en aucun cas la prétention de se substituer à un médecin.
Les conseils prodigués n'ont pas valeur de prescription médicale.
Image hébergée par servimg.com