Je me connecte

Ma santé nature
Accueil > La cure de raisin : ses secrets > Bien conduire la cure de raisin

Bien conduire la cure de raisin

Simple, efficace : pour un tonus d’enfer !

jeudi 15 septembre 2011,
par  


Elle fait partie des cures dites : monodiète. Le principe est de manger un seul aliment pendant 1 ou plusieurs repas au cours d’une seule ou de plusieurs journées. Cette cure permet à la fois de détoxifier l’organisme, de purifier le sang et de le régénérer et c’est aussi une façon très agréable de se revitaliser.

Comment débuter la cure de raisin :

1re ETAPE : Commencer toujours par un nettoyage de l’organisme.

Le mieux est de débuter par un jeûne court, une journée au minimum, 2 à 3 jours si vous avez déjà fait des jeûnes.
Le jeûne consiste à ne rien manger pendant la journée, éventuellement, si vous avez soif, prenez uniquement de l’eau pure.
Le jeûne est important car il permet de nettoyer l’estomac, de le libérer de toutes toxines et évitent les fermentations.
Si vous le pouvez, n’absorbez aucun médicament.
Nettoyez vos intestins : - par lavement : on trouve en pharmacie des poires à lavement rectal.
Remplissez- la d’eau tiède, injectez l’eau dans le rectum et allez à la selle dans les minutes qui suivent.
- par phytothérapie : vous choisirez des plantes laxatives ou autres remèdes : bourdaine, graines de lin, nigari…
D’autres conseils ici : La constipation


2e ETAPE : le lendemain, lisez comment débuter votre cure

Le lendemain, (ou encore mieux 2 ou 3 jours plus tard) commencez votre cure :
Petit déjeuner : 1 grand verre d’eau fraîche. Puis 1/2h plus tard, premier repas de raisin EXCLUSIVEMENT
Pensez à bien le laver, mâchez bien la peau et les pépins, car cela favorisera le transit intestinal. Vous pouvez aussi n’avaler qu’une partie des peaux et pépins et recracher le reste, surtout si vous avez les intestins fragiles.
2h après et ainsi, toutes les 2h, mangez 1 ou 2 grappes de raisin en fonction de votre appétit.
Vous pouvez continuer à boire de l’eau ou éventuellement quelques tisanes de votre choix, sans sucre ni miel évidemment !

Les quantités de raisins sont fonction de chacun : au minimum 500gr par jour répartis sur l’ensemble des repas, au maximum 2kg par jour.

L’essentiel est que vous n’ayez pas faim. Préférez manger plus souvent et moins de raisin à la fois pour une meilleure digestion.

Quelques recommandations : pour varier les plaisirs et éviter la monotonie, mélangez les espèces de raisins : blancs, rouges, verts… acides ou sucrés et de préférence issus de culture biologique, inutile de s’empoisonner alors qu’on cherche exactement l’inverse !
Si vous ne trouvez pas de raisins bio, lavez le à grande eau, éventuellement faites le tremper quelques heures, rincez le avant de le consommer.
Mangez dès que vous sentez que vous avez faim, sans vous préoccuper de l’heure, essayez de garder 2h entre chaque « repas ». Les fruits demandent très peu de temps pour être complètement digérés, ceci dit l’estomac pourra se reposer entre chaque prise de raisins. Ouf, du repos pour l’estomac ! Il ne vous en sera que reconnaissant !
Surveillez bien votre transit, vous devez continuer à aller à la selle chaque jour. Si ce n’est pas le cas, continuez les lavements ou les tisanes ou remèdes laxatifs. C’est essentiel, car tout ce qui ne s’évacue pas, retourne dans l’organisme, via le sang. Or le but est de NETTOYER.


Combien de jours est-il nécessaire de suivre la cure de raisin ? Observez vous !

Impossible de vous répondre. Tout dépend de votre taux « d’encrassement ». Suivez votre instinct et si cette année vous ne faites que 3 jours, c’est peu mais c’est toujours mieux que rien.
L’idéal est de faire au moins 1 semaine. En effet, il faut laisser le temps à l’organisme de nettoyer l’estomac mais surtout les intestins. Vous verrez vos selles changer de couleurs et d’odeur.


Comment revenir à une alimentation diversifiée ? ATTENTION, en sortant de cette cure, il est indispensable de revenir PROGRESSIVEMENT à une alimentation diversifiée.

C’est l’objet du paragraphe suivant.


3e ETAPE : un moment crucial : mettre fin à la cure

Pour rompre votre cure, continuez le raisin au petit déjeuner, puis ajoutez toute sorte de fruits CRUS et bien mûrs, melon, pomme, pêche, abricots puis 1 ou 2 jours après des agrumes. Gardez une base de raisins et ajoutez 1 ou 2 variétés de fruits différents au cours du même repas en changeant à chaque repas. Poursuivez pendant quelques jours. Je conseille de calculer le temps de reprise avec des fruits pendant un tiers du temps de la cure.
Ex : 3 jours de mono diète de raisin : 1 journée de reprise avec fruits crus.
7 jours de monodiète : 2 jours de reprise avec fruits crus. ETC... Attention, ne reprenez pas pour autant une alimentation hyper diversifiée dès le lendemain. Lisez plutôt les paragraphes 4e étape et 5e étape.


4e ETAPE : Suivez scrupuleusement les conseils suivant pour bénéficier encore longtemps des bienfaits de la cure et pour éviter que des troubles apparaissent à ce moment là.

Encore quelques jours plus tard, revenez à 3 (ou 4 repas comprenant un goûter) et incluez des tomates bien mûres arrosées d’huile d’olive, jus de citron, puis 1 yaourt nature (vache, chèvre, brebis ou soja), du fromage blanc (de vache ou de chèvre) en faisselle, bien égoutté ou du fromage blanc battu, toujours sans sucre ni miel.
Puis après 1 ou 2 jours, pour vos 3 (ou 4 repas) ajoutez tous les légumes et fruits crus que vous aimez : carottes, salades, radis, betteraves crues, choux crus, fenouils crus, concombres… et même un peu d’oignons crus ou d’ail cru et tous les fruits. Complétez par quelques fruits secs et oléagineux : dattes, pruneaux (que vous aurez fait tremper quelques heures), noix, noisettes…


5e ETAPE : Introduction des aliments cuits :

Introduction des aliments cuits :
A jeun, 1 verre d’eau froide (c’est une très bonne habitude, gardez là pour le reste de votre vie car l’eau va nettoyer tous les résidus et acidités stockés dans l’estomac)
Continuez le matin par du raisin et une tisane chaude.
Puis à midi, repas composé d’une grosse salade de légumes crus, suivie de fruits crus, agrémenté éventuellement d’un jus de fruits crus juste préparé.
Le soir : une bonne soupe épaisse, ou une purée de légumes divers, ajoutez progressivement un peu d’amidons de céréales, avoine, blé, pain complet, riz complet ou de légumes, pommes de terre, un peu de beurre salé ou doux.
Puis après quelques jours, ajoutez les protéines animales : poissons bouillis ou cuits à la vapeur, puis les viandes blanches.

Pour une reprise complète de l’alimentation diversifiée, je calcule que le temps de reprise est au moins égal au temps de la cure de la raisin, à partir du moment où on commence à manger du raisin.
Soit une monodiète de 7 jours, comptez 7 jours de reprise : 2 jours de reprise avec fruits crus, 3 jours où vous ajoutez les légumes ou fruits cuits, 2 jours avec en plus l’ajout des amidons (pains, céréales, pommes de terre...)


Quelques réactions désagréables, parfois, peuvent se produire, les comprendre et les accepter sont nécessaires, il n’y a rien d’inquiétant :

Etat de faiblesse, maux de tête, diarrhée, fatigue, éruptions cutanées, tous ces symptômes indiquent que l’organisme est en train de se débarrasser des toxines et ces réactions s’appellent, en naturopathie, des crises d’élimination.

Ne vous affolez pas, persévérez. Eventuellement, jeûnez 1 journée et reprenez la cure de raisin.
En quelques heures, voire quelques jours tout rentre dans l’ordre.
Et si vraiment cela vous est insupportable, passer à l’étape 3. Inutile de vouloir battre des records. Pensez que suivre cette cure est un grand bouleversement biologique et psychologique, laissez vous du temps et reprenez plus tard ou bien l’année prochaine.
Ce que vous aurez fait est déjà un premier pas vers le nettoyage de l’appareil digestif.



Post-scriptum :
Sources : "La cure de raisin" de Johanna Brandt

    Ce site est en constante évolution. Pour recevoir GRATUITEMENT les nouveautés par email, inscrivez-vous à ma LETTRE D'INFORMATIONS

  • IMPORTANT : Votre email est confidentiel et ne sera jamais divulgué à des tiers. Vous pourrez vous désinscrire de la Lettre d'informations à tout moment.



Suivre la vie du site RSS 2.0

Christine Provost 79500 MELLE
Le naturopathe est un conseiller en hygiène de vie et n'a en aucun cas la prétention de se substituer à un médecin.
Les conseils prodigués n'ont pas valeur de prescription médicale.
Image hébergée par servimg.com