Je me connecte

Ma santé nature
Accueil > Les troubles liés aux reins > Les infections urinaires

Les infections urinaires

jeudi 29 décembre 2011,
par  


Les infections urinaires touchent souvent plus les femmes voire les petites filles que les hommes. Outre quelques règles d’hygiène de base, il existe des moyens naturels pour s’en débarrasser définitivement. Plantes, homéopathie et autres techniques naturelles ainsi quelques explications vous apprendront à vous soigner vous-même.

C’est une infection, liée à une bactérie provenant du tube digestif débutant souvent par l’urètre (urétrite), puis remonte dans la vessie (cystite), et éventuellement jusqu’aux reins (pyélonéphrite). Elle est le plus souvent doublée d’une inflammation.
La plupart des infections sont dues à l’Escherichia coli (E. Coli), qui vit dans le colon. C’est pourquoi, ce trouble, bien que liés aux reins, l‘est aussi aux intestins. Il faudra donc libérer les intestins en cas de constipation ou réguler les troubles des intestins dans les cas de colopathie, d’alternance diarrhée et constipation. Lire à ce sujet les articles suivants :
La constipation,
l’alternance diarrhée-constipation

Les troubles et symptômes :

Chez la femme :

  • Des douleurs plus ou moins importantes à la miction (émission de l’urine)
  • Des brûlures
  • Une envie fréquente d’uriner ( ou pollakiurie) (parfois par des douleurs abdominales et de la fièvre.
  • Ils peuvent s’accompagner de :
  • Douleurs abdominales ou rénales
  • De frissons et de fièvre
  • De présence de sang dans les urines Chez l’homme :
  • Même chose mais parfois la douleur peut irradier dans les testicules


Les infections urinaires peuvent avoir différentes causes :

  • Mauvais fonctionnement des reins par manque de boisson hydratante telle que l’eau
  • Mauvais fonctionnement des intestins
  • Des retenues trop fréquentes des mictions
  • Manque de tonicité de la vessie qui empêche qu’elle se vide complètement
  • Manque d’hygiène ou utilisation de certaines serviettes hygiéniques qui peuvent provoquer des brûlures
  • Rapports sexuels fréquents
  • Certaines infections transmissibles sexuellement
  • Déficit immunitaire
  • Abus d’antibiotique
  • Abus d’aliments acidifiants


Les plantes bénéfiques :

  • Les plantes diurétiques car en augmentant le volume d`urine, elles augmentent le nombres des mictions et elles permettent d’évacuer plus rapidement les germes en « lavant » les organes :
  • Busserole, feuilles : 10 à 15 g par litre d’eau. Faire bouillir les feuilles pendant une demi-heure, L’extraction de l’arbutine, principe actif de la busserole, est difficile car les feuilles sont assez coriaces. Prendre 2 ou 3 tasses par jour. C’est une plante riche en tanin, et peut provoquer de l’irritation gastrique. C’est pourquoi vous limiterez son utlisation à 2 ou 3 jours et vous pourrez l’associer à la camomille ou à la menthe. Ne mélangez pas ni le citron ni la vitamine C car cela en annule les effets.
  • Bruyère(Caluna Vulgaris) : sommité fleurie et feuilles. Pour son pouvoir diurétique mais aussi sédatif des voies urinaires : 20à 30gr de feuilles pour 1L, en décoction 3mn puis infusion de 10mn.
  • Fèves des Marais (Faba vesca) : fleurs. 30 à 60gr pour 1 L d’eau en décoction 5mn.
  • Queues de cerise : Faire une infusion de queues de cerise à raison de 10 à 15 gr par litre d’eau et boire chaud ou tiède 1 litre dans la journée, voire plus si vous pouvez. Excellent pour éliminer rapidement les germes responsables des infections. Continuez pendant 4 à 5 jours même si les symptômes ont disparu.

Autres plantes ou baies :

  • Baies séchées de canneberge ou cranberry : diurétique et antibactérienne. La présence de proanthocyanidines (PACs) empêche les effets d’adhérence des bactéries E.coli aux parois de la vessie et facilitent leur évacuation avec l’urine.
  • Myrtille ou Airelles (Vaccinium myrtillus), feuilles. Pour son action anticolibacillaire (l’un des plus puissants connus aujourd’hui), à utiliser dans tous les cas de cystites.

En décoction : faire bouillir 40gr dans 1 L d’eau pendant 5 mn, laisser infuser 10mn et boire le litre chaud ou froid pendant la journée. A renouveler si nécessaire le lendemain.
en teinture mère : de 50 à 100 gttes, 3 fois par jour.
ou extrait fluide

  • Thym (Thymus Vulgaris) pour son action antiseptique

Vous pouvez mélanger 2 à 3 plantes entre elles

Par ex : Pour 1L de tisane à consommer dans la journée et à répéter quelques jours : 1 cuil à café de bruyère, 1 cuil à café de thym, 1 à 2 cuil à soupe de queue de cerise, 1 cuil à soupe de baies de canneberge ou myrtilles. Faites bouillir modérément 2mn puis infuser 10mn.


Les huiles essentielles :

  • Genévrier à terpène (Juniperus communis L ssp communis terpineoliferum)
  • Girofle (Eugenia caryophyllus, clous de girofle)
  • Lavande (lavendula vera)
  • Santal (Santalum album)

En massage sur le bas ventre, mélangée avec une huile végétale (sauf pour la lavande) ou en absorption dans une gélule N°2 à raison de 2à 3 gouttes de l’une ou l’autre ou associées, sans dépasser 5 gouttes à chaque prise, 2 fois par jour.


Homéopathie :

Poconéol N°1, N°19 et N° 56. Associez les 3 remèdes et prenez 5 gouttes de chaque 3 fois par jour pendant au moins 1 semaine.

Colibacillinum 4CH : 2gr toutes les 2h en cas de crise aigüe puis 3 granules 3 à 4 fois par jour pendant 4 à 5 jours

Pareira Brava 5CH  : idem

ou Pareira Brava Composé :

  • en comprimés : 2 comprimés à sucer 2 fois par jour
  • en granules : 5 gr 2 fois par jour
  • en gouttes : 10 gttes 3 fois par jour


Les aliments bénéfiques :

  • L’EAU faiblement minéralisée telle que Mont Roucous, Montcalm, Volvic

et tous les aliments favorisant le bon fonctionnements des intestins La constipation
ainsi que ceux favorisant la diurèse : les fruits aqueux, les soupes.


Les aliments à éviter :

Supprimer :

  • Asperge
  • Oseille
  • Epinard
  • Céleri
  • Cresson
  • boissons alcoolisées
  • Thé noir
  • Café
  • Vinaigre

C’est à dire les aliments contenant trop d’acides et qui fatiguent les reins ou des composés pouvant irrités les reins ou la vessie.


    Ce site est en constante évolution. Pour recevoir GRATUITEMENT les nouveautés par email, inscrivez-vous à ma LETTRE D'INFORMATIONS

  • IMPORTANT : Votre email est confidentiel et ne sera jamais divulgué à des tiers. Vous pourrez vous désinscrire de la Lettre d'informations à tout moment.



Suivre la vie du site RSS 2.0

Christine Provost 79500 MELLE
Le naturopathe est un conseiller en hygiène de vie et n'a en aucun cas la prétention de se substituer à un médecin.
Les conseils prodigués n'ont pas valeur de prescription médicale.
Image hébergée par servimg.com